vendredi 20 février 2009

DEXIA EN TERRITOIRE PALESTINIEN




Au Collège communal de
La Ville du Roeulx


Monsieur le Bourgmestre,
Mademoiselle et Messieurs les membres du Collège communal,



Concerne : Inscription à l’ordre du jour CC 09/02/2009



Nous vous serions gré de bien vouloir inscrire à l’ordre du jour du prochain conseil communal le point suivant :

« Motion relative au financement des colonies israéliennes en territoire palestinien par la banque Dexia ».

Justification :

Tous nous sommes scandalisés par ce qui vient de se passer à Gaza.
L’armée israélienne a fait plus de mille victimes, dont des femmes et plus de trois cents enfants.
L’utilisation d’armes sophistiquées dans une région géographique si petite et si peuplée, a causé de nombreuses pertes humaines, malgré ce que l’on veut appeler pudiquement des frappes chirurgicales, mais aussi des frappes directes.
Hôpitaux, écoles, bâtiments de l’ONU, rien n’a été épargné.
Tout cela se joue avec la complicité des Etats-Unis et le silence de l’Union Européenne.
Il faut toutefois signaler la courageuse prise de position du commissaire européen belge, Louis Michel, mais il faut également noter la timidité des réactions politiques dans notre pays, qui se contente d’accueillir des enfants palestiniens blessés. C’est très bien, mais ne serait-il pas préférable d’agir pour qu’il n’y ait plus d’enfants, tant palestiniens qu’israéliens tués ou blessés ?
Ainsi , on ne peut être que scandalisé devant les révélations du journal Le Soir, sur le financement par Dexia, de la colonisation en Palestine

Plusieurs conseils communaux de notre région ont déjà adopté une motion dénonçant et condamnant de telles activités financières.
Nous souhaitons donc que notre Conseil communal réagisse à son tour et, pour rester dans la limite des interventions aux matières à intérêts communal, nous proposons le vote d’une motion visant la société Dexia, ex banque des Communes, dont nous sommes toujours actionnaires, et ainsi dénoncer la collaboration de cette banque à la colonisation des territoires occupés.

Avec nos remerciements, croyez Monsieur le Bourgmestre, Madame et Messieurs les Echevins, à l’assurance de notre considération.



Marcel Couteau Gery Bombart Josiane Cornez

UDP PS Ecolo







Motion relative au financement des colonies israéliennes en territoire palestinien par la banque Dexia
Le Conseil communal,

Préoccupé par la situation dramatique du Proche-Orient et par le fait que, depuis soixante ans, le peuple palestinien ne dispose pas d’un Etat libre et autonome et qu’il attend encore et toujours de pouvoir exercer son droit légitime à l’autodétermination ;
Réaffirme sa conviction que la violence n’apportera aucune solution et que seule la voie du dialogue et de la négociation permettra de trouver une solution durable basée sur la légalité internationale telle que définie par les résolutions des Nations-Unies (dont notamment les résolutions 194, 242, 338, 465, 1322, 1402, 1403) permettant la création d’un Etat palestinien viable aux côtés de l’Etat d’Israël, internationalement reconnu dans des frontières sûres et manifeste son soutien à tous les Palestiniens et Israéliens qui œuvrent courageusement en faveur d’une paix juste et durable ;
Exige l’application du droit international humanitaire dans la situation présente, en particulier la quatrième convention de Genève du 12 août 1949 relative à la protection des personnes civiles et demande qu’il soit mis un terme aux restrictions imposées à la libre circulation des biens et des personnes dans les territoires palestiniens illégalement occupés par Israël depuis 1967 ;
Entend développer une démarche d’information et de sensibilisation de la population locale au sujet du conflit israélo-palestinien;
Ayant pris connaissance des informations contenues dans l’article du Soir des 8 et 9 novembre derniers concernant le financement par la Banque franco-belge Dexia du développement de colonies israéliennes en territoire palestinien en Cisjordanie et à Jérusalem-Est ;
Dénonce le fait que, par l’intermédiaire de sa filiale israélienne, dénommée Otzar Hashilton Hamekomi (« Trésor du Pouvoir local »), spécialisée dans le financement des communes et collectivités locales israéliennes, Dexia participe au financement d’une politique illégale de colonisation du territoire palestinien ;
Rappelle que cette politique ininterrompue de colonisation est contraire à tous les efforts de paix déployés par la Communauté internationale depuis de nombreuses années et, en particulier, les accords d’Oslo ;
Déplore le fait qu’en droit belge, aucune disposition particulière n’ait été prise en vue de limiter l’activité des sociétés commerciales dans les territoires palestiniens occupés ;
Attire l’attention des dirigeants de Dexia sur le fait que de nombreux clients de Dexia pourraient, une fois informés des activités de leur banque en Israël, fermer leur compte au sein de cette institution, situation d’autant plus préjudiciable dans le contexte de la crise financière actuelle ;
Souhaite sensibiliser et interpeller à ce sujet les membres du Conseil d’Administration de Dexia ainsi que ses actionnaires publics afin qu’il soit mis fin immédiatement à cette pratique qui soutient une stratégie d’enlisement du conflit, contraire au droit international ;
Décide … l’adoption de la présente motion et de son insertion dans le prochain bulletin communal.

Celle-ci sera adressée à :
- Monsieur Herman VAN ROMPUY, Premier Ministre ;
- Monsieur Didier REYNDERS, Vice-Premier ministre et ministre des Finances et des Réformes institutionnelles ;
- Madame Laurette ONKELINX, Vice-Première Ministre ;
- Madame Joëlle MILQUET, Vice-Première Ministre ;
- Monsieur Karel DE GUCHT, Ministre des Affaires étrangères ;
- Monsieur Charles MICHEL, Ministre de la Coopération au développement ;
- Monsieur Rudy DEMOTTE, Ministre-Président des Gouvernements wallon et de la Communauté française ;
- Monsieur Philippe COURARD, Ministre wallon en charge des Affaires intérieures ;
- Monsieur Paul FURLAN, Président de l’Union des Villes et des Communes de Wallonie ;
- Monsieur Jean-Luc DEHAENE, Président du Conseil d'Administration de la banque Dexia :
- Monsieur Pierre MARIANI, Directeur exécutif de la banque Dexia ;
- Monsieur Pierre GALAND, Président de l’Association belgo- palestinienne ;

6 commentaires:

Anonyme a dit…

réfr.: votre intitulé
votre messsage adressé au bourgmestre, à une demoiselle, à des messieurs


Auriez-vous expulsé toutes les dames de la majorité hors de la politique communale?


Sans rancune ,



RB

Anonyme a dit…

réfr.: votre intitulé
votre messsage adressé au bourgmestre, à une demoiselle, à des messieurs


Auriez-vous expulsé toutes les dames de la majorité hors de la politique communale?


Sans rancune ,



RB

L'Admnistrateur du blog a dit…

Cher Monsieur RB

La loi prévoit qu'un point doit être adressé AU COLLEGE DES BOURGMESTRE ET ECHEVINS.
Or, aux dernières nouvelles, le Collège est composé du Bourgmestre, de Mademoiselle Wterlot Echevine et des 4 autres Echevins, à savoir Messieurs
DELHOVE, FORMULE, SAUVAGE, et MAISTRIAU Président DU CPAS.


L'Administrateur du blog

Anonyme a dit…

Merci pour la rectification

Dommage que vous ne puissiez intervenir dans d'autres domaines de la gestion communale.

Continuezz à veiller au grain.

Le moulin rhodien en a besoin.

Sympathiquement vôtre,

RB

L'Administrateur du Blog a dit…

En Octobre 2012, il suffit que 50,1%´des rhodiens pensent comme vous.
En tout cas, merci pour vos encouragements

Anonyme a dit…

Motion


Dommage que:


1/un problème aussi important n' a pas reçu plus de considération; que les absentations au vote ne soient pas justifiées; que le vote se soit terminé par des éclats de rire...

2/ que le Hamas ne soit pas aussi épinglé

3/ que la situation financière de Dexia n' a jamais été évoquée; que de petites gens ont perdu leur épargne!

4/ que des troupes belges soient engagées sur mer, terre et dans les airs au Liban,en Afghanistan,etc etc.... que des soldats belges aient déjà péri dans de telles aventures ; que le ministre De Crem soit peu clair dans des décisions militaires

5/ qu'un ancien premier minsitre reste à la tête d'une telle institution financière grâce à un "magnifique" carnet d'adresses, malgré son âge et ...

Merci de réfléchir au problème

rb